Calcul sur les KPI et la fiche d’évaluation – Guide Complet

Introduction au calcul sur la fiche d’évaluation et les KPI :

 

Ligne de base et objectif d'un KPI

Quel est le terme adéquat : KPI, indicateur ou métrique?

D’un point de vue commercial, cela n’a pas de sens d’appeler quelque chose « KPI » tant qu’un contexte commercial n’est pas défini.

Une alternative plus sûre pour le terme KPI serait « indicateur » ou « métrique ».

Malgré tout, dans cet article, j’utiliserai souvent le terme « KPI ».

La raison en est simple :

  • Le terme KPI est plus connu et ne nécessite pas beaucoup d’explications.

Si vous envisagez de développer un système de mesure de la performance dans votre organisation, il est important de parvenir à un accord sur les termes et leur signification. Je vous recommande cet article, où les termes sont abordés de manière un peu plus détaillée.

D’un indicateur à un tableau de bord

Dans le domaine de l’entreprise, un indicateur est une valeur numérique liée à un type de processus ou d’objectif métier.

Son objectif principal est d’afficher un nombre qui peut nous donner une idée de la performance actuelle du processus ou de l’objectif métier.

Une fiche d’évaluation est un ensemble d’indicateurs regroupés selon certaines règles :

    1. Premièrement, les indicateurs sont normalisés (selon leurs propriétés comme l’échelle de mesure et la formule de performance).
    2. Les indicateurs normalisés sont présentés dans une structure hiérarchique où ils contribuent à la performance de leurs conteneurs.
    3. Le degré de contribution dépend du poids de l’indicateur (son importance pertinente).
    4. Récursivement, nous passons des indicateurs aux niveaux supérieurs de la hiérarchie, où les conteneurs contribuent à leurs conteneurs jusqu’à ce que nous arrivions finalement à la racine de la hiérarchie.
    5. Nous pouvons nous arrêter sur n’importe quel niveau de la hiérarchie et regarder les données de performance, par exemple, la performance d’un conteneur/but spécifique.
    6. Finalement, lorsque nous arrivons à la racine de la hiérarchie, nous pouvons calculer la performance totale de la fiche d’évaluation ou l’indice de la fiche d’évaluation

Un logiciel de fiche d’évaluation comme BSC Designer fera tous les calculs automatiquement.

Sur la capture d’écran, vous pouvez trouver un tableau de bord hiérarchique qui est calculé en utilisant les valeurs et les échelles de différents types d’indicateurs.

Ci-dessous, nous aborderons les formules mathématiques utilisées pour le calcul.

Hierarchical scorecard in BSC Designer
Voir Afficher  en ligne dans BSC Designer Afficher Exemples de Calcul en ligne - inscrivez-vous avec un compte gratuit pour un accès immédiat aux modèles de fiche d’évaluation 31.

Passons en revue ces idées, des bases au calcul de l’indice de performance totale.

Indicateur quantitatif et unités de mesure

Commençons par des exemples simples de valeurs d’indicateurs :

Indicateur « 530 $ »

Décomposons le tout en plusieurs parties :

  • « 530 » est une valeur numérique, et
  • « $ » est une unité de mesure

Indicateur « 20 heures/semaine »

Décomposons-le en plusieurs parties :

  • 20 heures/semaine – « 20 » est une valeur numérique, et
  • « heures/semaine » est une unité de mesure

Indicateurs qualitatifs – Comment les quantifier

Plus haut, nous étions d’accord pour dire qu’un indicateur est un chiffre.

Qu’en est-il si un indicateur n’a pas de valeur numérique ? Dans ce cas, nous parlons d’indicateurs qualitatifs.

Les indicateurs qualitatifs sont souvent utilisés dans les enquêtes. Au lieu d’embrouiller les participants à l’enquête avec des questions du type « sur une échelle de 1 à 10, comment évaluez-vous … ? », les entreprises préfèrent donner des options à choix naturel – « Mauvais, Moyen, Bon, Excellent. »

Avant de pouvoir continuer à utiliser ces réponses qualitatives, nous devons les quantifier. Par exemple, nous pouvons convenir que :

  • « mauvais »=0
  • « moyen »=3
  • « bon »=6
  • « excellent »=10
Unité de mesure qualitative dans BSC Designer
Voir Afficher  en ligne dans BSC Designer Afficher Exemples de Calcul en ligne - inscrivez-vous avec un compte gratuit pour un accès immédiat aux modèles de fiche d’évaluation 31.

Nous avons mentionné les enquêtes comme une source de données pour le tableau de bord, et je pense que vous l’utiliserez également. Si vous cherchez d’autres idées pour rendre les enquêtes plus efficaces, je peux vous recommander cette article.

Normalisation : La nécessité de normaliser les indicateurs

Chaque indicateur possède ses propres unités de mesure. Dans la section précédente, nous avions « heures/semaine » et « $ ».

Comment pouvons-nous comparer, par exemple :

  • « Efficacité de la formation » mesurée en « X heures/semaine »

avec

  • « Budget de formation » mesuré en « $ » ?

Nous ne pouvons pas !

Du moins, nous ne pouvons pas les comparer directement.

Pour rendre les indicateurs comparables, nous devons les placer sur la même échelle (« normale ») : nous devons normaliser les

Pour normaliser les métriques, nous devons imaginer une fonction mathématique qui placera divers indicateurs sur la même échelle. Je parle de la fonction performance d’un indicateur.

Normalisation : Mettre les indicateurs sur l’échelle

Que signifie concrètement la valeur « 530 $ » ?

S’agit-il d’une valeur haute ou faible ?

Nous ne pouvons pas répondre à ces questions tant que nous n’avons pas une échelle de mesure.

Créons cette échelle. Nous allons mettre des valeurs sur l’échelle [min … max] :

  • Min – signifie la valeur minimale possible d’un indicateur
  • Max – signifie la valeur maximale possible d’un indicateur

Par exemple :

  • Si min=0$ et max=600$, alors nous pouvons dire qu’un indicateur avec la valeur 530$ nous indique effectivement que nous nous portons bien !
Part 1. How to Normalize KPIs with Spreadsheets Software and with BSC Designer

Normalisation : Calcul des performances

La performance d’un indicateur peut être calculée à l’aide d’une fonction linéaire :

  • Performance (Valeur), % = ((Valeur – Min) / (Max – Min)). * 100%

Dans notre exemple, la performance sera de (530 – 0) / (600-0) = 88%.

Croissance linéaire de la valeur

Voir Afficher  en ligne dans BSC Designer Afficher Exemples de Calcul en ligne - inscrivez-vous avec un compte gratuit pour un accès immédiat aux modèles de fiche d’évaluation 31.

Normalisation : Variété de fonctions de performance

La formule qui a été introduite ci-dessus est une fonction de maximisation linéaire.

Avec une croissance linéaire de la « valeur », la performance va également croître linéairement.

Exemple : « Taux de résolution du premier contact ». Pour augmenter la performance, nous devons résoudre plus de problèmes (valeur plus élevée de l’indicateur) lors du premier appel.

Le cas inverse – la minimisation linéaire :

Avec une croissance linéaire de la « valeur », la performance diminue linéairement.

Exemple : « Temps de réponse moyen aux e-mails ». Pour augmenter les performances, nous devons répondre plus rapidement (valeur plus faible de l’indicateur « temps de réponse »).

Dans ce cas, la fonction de performance linéaire ressemblera à ceci :

  • Performance (Valeur), % = ((Max – Valeur) / (Max – Min)). * 100%

Fonctions de performance dans BSC Designer

Voir Afficher  en ligne dans BSC Designer Afficher Exemples de Calcul en ligne - inscrivez-vous avec un compte gratuit pour un accès immédiat aux modèles de fiche d’évaluation 31.

Part 3. KPI Calculation in Spreadsheets: Maximization vs. Minimization

Il pourrait y avoir d’autres fonctions de performance également.

Par exemple, la performance pourrait croître très lentement au début, puis augmenter rapidement. La fonction de performance, dans ce cas, pourrait être quelque chose comme ceci :

  • Performance (Valeur), % = Puissance(Valeur,10) / Puissance(Max, 10)

La gestion de ces formules peut sembler un peu compliquée si vous utilisez MS Excel ou un logiciel similaire, mais un logiciel de fice d’évaluation professionnel comme BSC Designer automatisera ces tâches pour vous.

Le choix final de l’outil dépend de vos défis. Dans l’article Feuille de calcul vs logiciel de fiche d’évaluation spécialisé, nous avons analysé les avantages et les inconvénients des approches les plus populaires.

Fonction de performance personnalisée dans BSC Designer Online
Fonction de performance personnalisée dans BSC Designer Online

 

Progression vs performance

Dans le monde des affaires, les termes « progrès » et « performance » sont souvent utilisés de manière interchangeable. Vous pourriez entendre un dialogue comme celui-ci :

  • John : Nous devons mesurer la performance de nos employés ?
  • Mary : Comment allons-nous faire ?
  • John : Eh bien, suivons leurs progrès avec les tâches en cours.

Le dictionnaire Merriam-Webster nous donne ces définitions (je ne prends que le contexte professionnel) :

  • Progrès : le processus d’amélioration ou de développement de quelque chose sur une période de temps.
  • Performance : a : l’exécution d’une action ; b : quelque chose d’accompli.

BusinessDictionary.com est plus précis dans le contexte des affaires :

  • Performance : l’accomplissement d’une tâche donnée mesurée par rapport à des normes de précision connues et préétablies.

Alors, quelle est la différence ?

Lorsque nous parlons d’atteindre une certaine part de marché, parlons-nous de la progression d’une entreprise ou de sa performance ?

  • D’une part, si la part de marché a été augmentée sur une période d’un trimestre, alors selon la définition, il s’agit de progrès;
  • D’autre part, la part de marché d’une entreprise comparée à certaines données historiques est également un indicateur de la performance d’une entreprise !

Performance peut exister sans progrès :

  • L’équipe commerciale d’une entreprise peut avoir une haute performance en concluant 20 affaires par semaine, mais par rapport à l’année dernière, elle n’a fait aucunprogrès.

Le progrès peut exister sans performance :

  • Prenez n’importe quelle étape de préparation de n’importe quel projet. Selon le logiciel de gestion de projet, il y a quelques progrès, mais la performance est toujours nulle car aucun résultat tangible n’a encore été produit.

Bien que dans de nombreux cas, la valeur de performance et de progrès soit la même, il est logique de suivre les deux.

Calcul de la progression

Parfois, il est nécessaire de concentrer l’attention sur une partie très spécifique de l’intervalle de performance, qui est importante pour la tâche commerciale en cours.

Par exemple, le centre de support d’une entreprise utilise un indicateur « Temps de réponse moyen aux e-mails« .

L’échelle de mesure actuelle est de [0…72] heures. Actuellement, une entreprise répond à la plupart des questions dans les 48 heures. Selon ces chiffres, les performances de l’entreprise sont à un bon niveau.

Poursuivons avec un cas. Imaginons que les responsables d’une entreprise aient décidé de suivre les conclusions des études récentes :

« Les requêtes des prospects en ligne auxquelles on répondait dans l’heure étaient sept fois plus susceptibles de générer un lead qualifié. »

Les gestionnaires ont décidé de diminuer le temps moyen de réponse aux e-mails.

Pour leur horizon de planification, ils ont un point de départ (baseline), qui est de 48 heures, et ils ont un point d’arrivée (target) qui est de 1 heure.

Le problème est que sur l’échelle de mesure actuelle [0…72], leur travail acharné pour diminuer le temps de réponse de 48 heures à 1 heure ne sera pas bien vu :

Pour cela, on pourrait introduire une fonction progress, qui sera très similaire à la performance.

La « progression » utilisera la même fonction mathématique que celle utilisée pour la fonction de performance, mais elle l’utilisera sur une échelle différente.

Comparer :

  • Performance (valeur), % = ((Max – valeur) / (Max – Min)). * 100%
  • Progrès (Valeur), % = ((Valeur – Ligne de base) / (Cible – Ligne de base)). * 100%

Les deux fonctions indiquent que les performances vont augmenter avec la diminution du temps de réponse.

Qu’arrivera-t-il aux performances et aux progrès lorsqu’une entreprise aura un temps de réponse égal à 38 heures ? Faisons le calcul :

  • Performance (38 heures), % = ((72 – 38) / (72 – 0)) * 100% = 47%
  • Progression (38 heures), % = ((38 – 48) / (1 – 48)) * 100% = 21%

Comme vous pouvez le constater, nous avons besoin des deux :

Fonctions de performance et de progrès car elles nous racontent en fait une histoire différente sur un processus d’évaluation.

Performance

« Min » et « Max » sont utilisés pour calculer la performance du KPI

La performance répond à la question :

« Quel est le succès global selon le KPI ? »

Progrès

« La ligne de base » et « l’objectif » sont utilisés pour calculer la progression.

La progression répond à la question :

« Dans quelle mesure l’objectif a-t-il été atteint ? »

Ligne de base et cible d'un ICP

.

Calculons la performance et la progression pour la valeur= 1 heure (l’objectif spécifié a été atteint).

La progression sera de 100% (nous devons définir ce point manuellement pour éviter la division par zéro), et la performance sera de 98%.

En termes de « performance », il y a de la place pour une amélioration supplémentaire de 2%, mais en termes de « progrès » (qui reflètent un sens des affaires), l’objectif a été atteint.

Calculer le tableau de bord : Le poids de la métrique

Nous avons évoqué précédemment la nécessité de préciser l’importance relative d’un KPI (son poids).

Le poids d’une métrique montre son importance pertinente par rapport aux autres métriques de la même branche du tableau de bord hiérarchique.

Par exemple, un centre de support a deux KPI :

  • « Temps de réponse moyen aux e-mails, » heures
  • « Taux de résolution au premier contact, » %

Une entreprise peut rendre le « Temps de réponse moyen aux e-mails » égal à 10 minutes, mais cela ne rendra pas les clients heureux, car le « Taux de résolution au premier contact » sera très faible.

Un bon temps de réponse est important, mais ce qui est plus important est la haute qualité des réponses.

Pour refléter cette idée, nous devons attribuer un poids à l’indicateur :

  • « Temps de réponse moyen aux e-mails, » heures ; poids = 4
  • « Taux de résolution au premier contact, » % ; poids = 6

Nous savons maintenant que le « taux de résolution au premier contact » est plus important que le « temps de réponse moyen aux e-mails ». Pour simplifier les calculs futurs, nous allons définir le poids sur une échelle de 1 à 10. Si vous utilisez le logiciel BSC Designer, vous pouvez utiliser n’importe quelle échelle – le logiciel ajustera les calculs automatiquement.


Réglage du poids de l’indicateur « Taux de résolution du premier contact » dans BSC Designer Online.
Poids des feux de signalisation et des KPI
 » Le temps de réponse  » est dans la zone jaune, mais la  » qualité de réponse  » est dans la zone verte (elle a un poids plus élevé) ; la performance de l’objectif est dans la zone verte.

 

Absolute weight diagram
Un diagramme de poids absolu pour deux indicateurs.
Voir Afficher  en ligne dans BSC Designer Afficher Exemples de Calcul en ligne - inscrivez-vous avec un compte gratuit pour un accès immédiat aux modèles de fiche d’évaluation 31.

Part 2. Using Excel and Indicators Weight to Calculate Performance

Calcul de la performance totale

Nous connaissons la performance de chaque indicateur du tableau de bord. De plus, nous connaissons l’importance relative (le poids) de chaque indicateur par rapport à l’importance des autres indicateurs dans le même contenant.

La performance d’un conteneur peut être calculée en prenant en compte les valeurs de performance de chaque indicateur à l’intérieur et leurs poids.

De la même manière, la performance totale du tableau de bord peut être calculée. Elle intégrera la performance de tous les conteneurs en tenant compte de leurs poids relatifs.

La signification commerciale de l' »indice total »

Vous trouverez ci-dessous les formules qui permettent de réaliser tous ces calculs.

Avant de parler de mathématiques, j’aimerais aborder le sens commercial du calcul de cette valeur de performance totale.

En fait, c’est encore contestable :

  • Certains disent qu’ils ont besoin d’avoir « un chiffre » qui est censé refléter la performance actuelle de l’entreprise
  • Un argument opposé est que cet indice agrégé sera trop complexe pour éventuellement donner des informations significatives

Il pourrait être difficile de trouver la signification commerciale de l’indice total de la fiche d’évaluation, mais il est certain qu’il est logique de calculer la performance de conteneurs spécifiques.

Comme dans l’exemple ci-dessus, le niveau de performance du conteneur « Assistance client » a deux indicateurs pondérés : « Temps de réponse moyen aux e-mails » et « Taux de résolution au premier contact » qui montreront réellement si le support client fait un bon travail d’équilibre entre la qualité et le temps de réponse.

Comment la performance de la fiche d’évaluation est calculée

Maintenant, laissez-moi montrer les mathématiques qui se trouvent derrière le calcul de la performance totale.

Nous avons ici la structure de la fiche d’évaluation où C1..4 – sont des conteneurs. Les métriques-i,j sont nos indicateurs avec leur poids et leurs valeurs de performance :

Structure métrique

Convertissons cela dans une notation différente :

Structure métrique une autre notation

Nous avons eu notre poids sur une échelle 1..10, donc avant de continuer, nous devons calculer un poids normalisé :

Poids normalisé de l'indicateur

La valeur de performance totale pour la catégorie sélectionnée doit être calculée comme suit :

Formule de performance totale

Où Ni est le nombre de métriques au niveau i ; NWi,j – est un poids normalisé de la métrique j au niveau i ; NSi,j – est une performance de la métrique j au niveau i.

Pour calculer la performance totale dans toutes les catégories, il est nécessaire de résumer les valeurs de performance pour tous les niveaux :

Formule de performance totale

Où M est un nombre de catégories. La formule finale de l’indice de performance totale de la fiche d’évaluation sera :

 Formule de performance totale de la fiche d'évaluation

Ces calculs sont simples si vous n’avez pas de sous-conteneurs dans votre tableau de bord. Si vous aviez des sous-conteneurs, le poids de ces sous-conteneurs devrait être pris en compte de manière similaire. Un logiciel de fiche d’évaluation professionnelle comme BSC Designer automatisera ces calculs afin que vous puissiez vous concentrer sur l’aspect commercial.

Calculs pour les indicateurs avancés et retardés

Auparavant, nous avons discuté de la différence entre les indicateurs avancés et retardés. Ici, j’aimerais me concentrer sur le sujet des calculs.

Pour expliquer comment la performance est calculée et transférée dans ce cas, je vais devoir utiliser un exemple. Supposons que nous ayons un objectif « Améliorer le service client » qui est lié aux objectifs « Créer des tutoriels vidéo » et « Former les agents d’assistance ».

Le flux des performances en avance et en retard entre les objectifs connectés

Voir Afficher  en ligne dans BSC Designer Afficher Métriques avancées et retardées en ligne - inscrivez-vous avec un compte gratuit pour un accès immédiat aux modèles de fiche d’évaluation 31.

L’objectif « créer des tutoriels vidéo » est mesuré par :

  • L’indicateur principal « Couverture des tutoriels, % » qui indiquera le pourcentage des sujets couverts par les tutoriels vidéo.
  • Un autre indicateur est le « Temps de visionnement moyen » – un indicateur de base pour estimer le taux d’engagement des utilisateurs qui regardent les tutoriels vidéo.

L’objectif  » former des agents du service d’assistance  » est mesuré par :

  • L’indicateur avancé « temps de formation » qui montre le temps investi, et un autre indicateur avancé « taux de participation » qui montre la couverture de la formation.
  • L’indicateur retardé dans ce cas peut être « le résultat du test d’évaluation » – il aide à avoir une idée de l’efficacité de la formation.

Nous pouvons introduire quelques valeurs aléatoires et calculer les performances avancées et retardées pour les objectifs.

  • La performance avancée sera calculée en utilisant uniquement les indicateurs avancés, et respectivement.
  • La performance retardée sera calculée en utilisant des indicateurs retardés alignés sur l’objectif sélectionné.

Du point de vue de l’entreprise :

  • La performance avancée nous raconte une histoire sur nos efforts (si le formateur a investi suffisamment de temps dans la formation et si suffisamment d’agents de support ont participé), tandis que
  • La performance retardée aide à valider nos réalisations dans le contexte de cet objectif (les agents de soutien se sont-ils améliorés dans leurs tests d’évaluation ?).
Les objectifs « Créer des tutoriels vidéo » et « Former les agents de service client » sont liés à l’objectif « Améliorer le service client » et vont transférer leur performance vers le haut vers l’objectif « Améliorer le service client ».

Ces objectifs transfèrent-ils les performances supérieures, les performances inférieures ou les deux ? Ils ne transfèrent directement que les performances retardées ! En d’autres termes, les résultats de « Créer des vidéo didacticiels » et « Former les agents du service client » deviennent des données d’entrée pour l’objectif « Améliorer le service client ».

Que s’est-il passé avec leur performance avancée ? N’a-t-elle pas été perdue ? Comme mentionné précédemment, cela nous a aidé à valider nos efforts, et si l’hypothèse de l’objectif commercial (nous parlons de l’approche scientifique) était correcte, elle sera convertie en performance retardée.

The Flow of Leading and Lagging Performance Between Connected Goals

Par exemple, pour l’objectif « créer des vidéo didacticiels », notre hypothèse était qu’en expliquant 80 % des fonctionnalités du produit dans les vidéo didacticiels (mesurés par la métrique avancée « Couverture des didacticiels »), nous atteindrons un certain taux d’engagement (mesuré par la « Durée moyenne de visionnage »).

Si notre hypothèse était correcte, nous verrions la confirmation de cette hypothèse sur le diagramme du tableau de bord où les deux métriques sont visualisées.

Pour répondre à la question sur la performance avancéé, il est correct de dire que la performance avancée est transformée en performance retardée dans le cas où l’hypothèse qui se trouve derrière l’objectif s’est avérée vraie.

Revenons à notre exemple. La performance avancée de l’objectif « Améliorer le service client » est maintenant influencée par la performance de deux objectifs, « Créer des tutoriels c » et « Former les agents du service client ». Pour mesurer la performance retardée, nous devrons trouver des indicateurs, par exemple « Taux de rétention, % ».

Cours gratuit de planification stratégique

Exemple de calcul du tableau de bord dans MS Excel

Voici un exemple de tableau de bord commercial dans Excel. Les calculs qui y sont effectués fonctionnent comme décrit dans cet article.

Le problème général avec les tableaux de bord dans Excel est que lorsque votre projet est mis à jour ; il sera difficile de maintenir une feuille de calcul.

Consultez un article sur ce sujet si vous êtes intéressé par les détails.

Quelle expérience avez-vous acquise de l’utilisation des fiches d’évaluations ? Pensez-vous qu’elles ne sont utiles que comme exercice académique ? Quelles tâches une fiche d’évaluation permet-elle de résoudre dans votre entreprise ?

Quelle est la suite ?
  • Accès aux modèles. S'inscrire avec un forfait gratuit chez BSC Designer pour un accès immédiat à 31 modèles de fiches d’évaluation, dont Exemples de calcul il est question dans cet article.
  • Maîtriser des compétences. Parcourez gratuitement tutoriel vidéo pour le tableau de bord prospectif. Maîtrisez vos compétences en matière de planification et d'exécution de la stratégie grâce à la formation sur l'exécution de la stratégie.
  • Automatisation. Découvrez ce qu'est le logiciel de Tableau de Bord prospectif et comment il peut vous faciliter la vie en automatisant l'exécution des stratégies, les KPI et les cartes stratégiques.

Plus d'exemples du Tableau de Bord Prospectif

Carte stratégique du service clientèle avec des KPI
8 ÉTAPES Pour créer une carte stratégique par BSC Designer
Tableau de bord de la gestion d'entreprise avec les KPI
Pour citer : Alexis Savkín, "Calcul sur les KPI et la fiche d’évaluation – Guide Complet", in BSC Designer, mars 15, 2022, https://bscdesigner.com/fr/calculer-les-metriques.htm.

Laisser un commentaire